Archive for the ‘Plomberie & Sanitaires’ Category

Raccorder un lave linge

vendredi, septembre 2nd, 2011

Réaliser soi-même la pose d’un lave-linge
Devenus particulièrement courants aujourd’hui, les lave-linges nécessitent la réalisation de travaux spécifiques pour leur utilisation, consistant notamment dans l’installation d’une alimentation en eau, d’une évacuation et d’une prise électrique. Si, autrefois, la mise en place de ces aménagements relevait d’un certain nombre d’opérations particulièrement complexes, désormais, grâce à l’utilisation de robinets autoperceurs, une telle tâche peut être réalisée par tous.

Une fois l’emplacement du lave-linge déterminé, il convient alors de procéder à la mise en place de l’alimentation en eau. Afin d’éviter tout risque d’inondation, il est indispensable de commencer par couper l’arrivée d’eau, avant de vidanger la canalisation sur laquelle va être implantée la future installation. Une fois ce travail accompli, il est enfin possible de poser le robinet autoperceur, après avoir décapé la zone concernée.
Pour garantir l’évacuation correcte des eaux usées, il est également nécessaire de mettre en place une évacuation, prenant la forme d’un tube de PVC placé verticalement, d’une longueur approximative d’un mètre, celle-ci devant être, elle-même, raccordée à une installation préexistante, afin d’assurer le bon fonctionnement du lave-linge et d’écarter tout risque d’inondation dans la pièce où celui-ci se trouve placé.

Pour ce qui concerne l’alimentation électrique, le lave-linge doit alors bénéficier d’une prise de 16 ampères, exclusivement dédiée à celui-ci et située à une distance minimum d’un mètre de l’alimentation en eau, afin d’éviter tout risque de court-circuit et d’incendie, lié à une éventuelle fuite d’eau.
Lorsque tous ces aménagements ont été effectués, il est à présent temps de mettre en service le lave-linge et de profiter des nombreux avantages apportés par l’utilisation de cet appareil électroménager.

Poser un robinet autoperceur

samedi, juillet 30th, 2011

La pose d’un robinet autoperceur s’avère être un travail relativement facile et rapide à exécuter, apparaissant même comme la meilleure solution lorsqu’il s’agit, par exemple, de raccorder un lave-linge ou encore un lave-vaisselle, puisqu’il est possible de réaliser cette opération sans avoir forcément à couper l’eau.

Spécialement conçu pour venir s’ajouter sur une canalisation déjà existante, le robinet autoperceur a pour fonction de permettre le passage de l’eau, la pointe dont il est muni venant percer le tuyau. Positionné à une distance raisonnable de l’appareil qu’il doit alimenter, il doit cependant rester accessible pour pouvoir être atteint rapidement en cas de problème. Installé de préférence à proximité d’un collier de fixation, afin d’éviter que le tuyau ne subisse trop de vibrations, sa mise en place ne nécessite pas obligatoirement de couper l’eau, même si cette opération reste, malgré tout, conseillée.

Une fois l’endroit choisi, le robinet autoperceur peut finalement être mis en place en passant, dans un premier temps, la bride de serrage derrière la tuyauterie, avant de poser le joint dessus et de le visser au second élément, pour enfin insérer la pointe, filetée à sa base, dans cette bride de serrage et la visser pour percer le tuyau, en terminant par bien serrer le contre-écrou au moyen d’une clé à molette.

Lorsque toutes ces opérations ont été effectuées, il ne reste alors plus qu’à raccorder un tuyau souple, le plus court possible, au robinet autoperceur, pour installer l’appareil prévu, lave-linge ou lave-vaisselle notamment, et enfin tester la bonne marche de ce système.

Installer une plomberie sans soudure

dimanche, juillet 17th, 2011

Réaliser facilement ses travaux de plomberie grâce aux tubes PER

Si, autrefois, la mise en place d’une installation d’eau devait impérativement être réalisée en tubes de cuivre, nécessitant un équipement conséquent et une certaine expérience, l’évolution des matériaux de construction et la mise au point de tubes en polyéthylène réticulé, aussi appelés tubes PER, permet désormais d’effectuer les travaux nécessaires à la mise en place d’un réseau d’eau complet sans procéder à la moindre soudure.

Présentant un grand nombre de qualités, les tubes PER offrent l’avantage d’être flexibles et de ne pas retenir le calcaire. Disponibles en grande longueur, ceux-ci permettent d’éviter au maximum les raccords et donnent l’opportunité de pouvoir réaliser une installation d’eau de manière particulièrement simple. Afin de garantir la pérennité de la construction, il convient toutefois de protéger celle-ci des rayons UV, les tubes PER étant sensibles à ces rayonnements, les sections exposées au soleil devant alors être protégées par une gaine.

Proposés en plusieurs coloris, il est préférable, pour une plus grande commodité et pour éviter les complications, en cas d’intervention ultérieure, de respecter le code couleur, le bleu désignant l’eau froide et le rouge l’eau chaude. Particulièrement simples à effectuer, les raccords ne nécessitent qu’un équipement limité, afin de réaliser le meilleur montage, il convient de couper le tube le plus nettement possible avant d’y fixer les écrous de serrage ainsi que la bague fournie et de serrer à l’aide de la clé adaptée pour procéder à l’opération.

Afin de faciliter les futurs travaux, il est aussi indispensable de bien veiller à placer les raccords dans un endroit accessible, permettant ainsi une intervention plus aisée, en cas de fuite, par exemple.

Installer un lave-vaisselle

mardi, mai 17th, 2011

Ayant fait leur entrée, dans nos cuisines, depuis quelques années maintenant, les lave-vaisselle ont su s’imposer comme un élément, à part entière, s’adaptant aux contraintes de respect de l’environnement, ceux-ci permettent même aujourd’hui d’économiser de l’eau dans la réalisation de cette tâche quotidienne. Si leur utilisation tend à se généraliser, l’installation d’un lave-vaisselle nécessite bien souvent la mise en place d’un certain nombre d’équipements dédiés, tels qu’une alimentation électrique, une arrivée d’eau, ainsi qu’une évacuation.

Particulièrement simples à effectuer, les travaux nécessaires à l’installation d’un lave-vaisselle doivent toutefois s’accompagner d’une certaine organisation. Ainsi, après avoir déterminé l’emplacement de l’appareil, il convient de vérifier qu’une arrivée d’eau reste disponible à proximité, afin de garantir le fonctionnement de l’appareil en toute sécurité, il est aussi recommandé de s’assurer que celle-ci se trouve espacée d’au moins 1 m de l’alimentation électrique.

Une fois l’ensemble de ces vérifications effectuées, l’installation du lave-vaisselle à proprement parler peut alors débuter. Pour ceci, il s’avère alors être nécessaire de relier celui-ci à l’arrivée d’eau au moyen d’un tuyau flexible, cette opération pouvant nécessiter la pose d’un nouveau robinet, le recours à un robinet auto perceur s’avérant être, dans ce cas-là, la solution idéale.

Afin de permettre le fonctionnement correct de l’appareil, il convient aussi de relier celui-ci à une évacuation d’eau prévue spécialement et qui, si elle est inexistante, nécessite, une nouvelle fois, de procéder à sa réalisation, à l’aide d’un tube en PVC d’un mètre de hauteur, placé verticalement et relié à une évacuation d’eau déjà présente ; afin d’éviter toute complication ultérieure, il est aussi conseillé de prévoir ici la mise en place d’un siphon.

Afin de finaliser l’installation, il ne reste alors plus qu’à alimenter le nouvel appareil en électricité, permettant ainsi de terminer les travaux et de procéder à la première utilisation, en respectant les consignes données par le constructeur du lave-vaisselle.

Méthodes pour déboucher une canalisation

jeudi, mai 5th, 2011

Déboucher une canalisation d’évier, de douche ou encore de toilettes, peut se faire aisément par l’utilisation de produits chimiques, qui se révèlent être, en revanche, très polluants et extrêmement nuisibles pour l’environnement. Quelques gestes, tout aussi efficaces et beaucoup plus écologiques, peuvent alors être faits permettant d’atteindre le même but.

La ventouse reste alors la première solution qui vient à l’esprit. En procédant, par étape, déboucher une canalisation se révèle être relativement simple puisqu’il convient de faire couler une quantité suffisante d’eau pour que l’outil ne contienne pas d’air et soit légèrement recouvert, d’appuyer sur le manche jusqu’à ce que la membrane s’affaisse, de la soulever légèrement, sur un bord, afin que celle-ci se remplisse à nouveau d’eau et reprenne sa forme, pour réappuyer et réinjecter du liquide dans le tuyau, dans l’objectif de pousser le bouchon.

Une autre méthode consiste également à verser du bicarbonate de soude dans la canalisation à déboucher et à vider, par-dessus, du vinaigre blanc. Ce mélange va alors produire beaucoup de mousse et doit être laissé pendant un quart d’heure pour qu’il puisse agir, avant de rajouter, une nouvelle fois, du vinaigre blanc et de rincer à l’eau chaude. Utilisé régulièrement, en prévention, ce procédé constitue également un bon entretien à ce niveau-là.

Si, malgré tous les efforts consentis, le bouchon persiste, il reste alors la solution consistant à démonter le siphon, en n’oubliant pas de disposer une bassine en dessous, pour récupérer l’eau qu’il renferme, de nettoyer celui-ci, et, si cela ne suffit, pas de passer un furet déboucheur en le faisant tourner pour éliminer les résidus.

Comment se débarrasser du calcaire ?

dimanche, mars 20th, 2011

Pour toutes les ménagères, le calcaire constitue un ennemi particulièrement difficile à combattre ; en effet, malgré le nettoyage minutieux et régulier, celui-ci laisse bien souvent des traces sur la robinetterie et les équipements qui l’entourent. Se débarrasser de celui-ci peut cependant s’avérer être particulièrement simple à condition de connaître certaines astuces.

Avant toute opération, il convient, tout d’abord, de procéder au nettoyage de la robinetterie ; pour ceci, il est alors nécessaire d’utiliser un produit ménager classique et une éponge douce, afin de ne pas endommager la robinetterie, une éponge abrasive, risquant de provoquer des rayures disgracieuses.

Une fois cette opération préalable terminée, un anticalcaire peut ensuite être employé ; disponibles dans tous les supermarchés, ceux-ci se présentent généralement sous la forme d’un vaporisateur et permettent de bénéficier des avantages apportés par les produits spécialement conçus pour le nettoyage du calcaire.

Toutefois, les produits spécialisés peuvent montrer leurs limites face à un dépôt de calcaire trop important, il convient alors de recourir à l’utilisation de vinaigre blanc pour se débarrasser de celui-ci. Très efficace et, qui plus est, écologique, cette solution constitue un moyen idéal de lutte contre le calcaire. Afin d’augmenter l’efficacité du vinaigre, il peut être préférable de faire chauffer celui-ci, avant d’en imbiber un chiffon, d’envelopper le robinet dans ce dernier et de laisser agir ainsi le produit durant une à deux heures.

Une fois l’ensemble du robinet détartré, il convient aussi de porter une attention toute particulière au mousseur, qu’il convient aussi de démonter et de laisser tremper, dans du vinaigre chaud, durant quelques heures, avant de le remettre en place, permettant ainsi de compléter parfaitement le nettoyage.