Réaliser facilement ses travaux de plomberie grâce aux tubes PER

Si, autrefois, la mise en place d’une installation d’eau devait impérativement être réalisée en tubes de cuivre, nécessitant un équipement conséquent et une certaine expérience, l’évolution des matériaux de construction et la mise au point de tubes en polyéthylène réticulé, aussi appelés tubes PER, permet désormais d’effectuer les travaux nécessaires à la mise en place d’un réseau d’eau complet sans procéder à la moindre soudure.

Présentant un grand nombre de qualités, les tubes PER offrent l’avantage d’être flexibles et de ne pas retenir le calcaire. Disponibles en grande longueur, ceux-ci permettent d’éviter au maximum les raccords et donnent l’opportunité de pouvoir réaliser une installation d’eau de manière particulièrement simple. Afin de garantir la pérennité de la construction, il convient toutefois de protéger celle-ci des rayons UV, les tubes PER étant sensibles à ces rayonnements, les sections exposées au soleil devant alors être protégées par une gaine.

Proposés en plusieurs coloris, il est préférable, pour une plus grande commodité et pour éviter les complications, en cas d’intervention ultérieure, de respecter le code couleur, le bleu désignant l’eau froide et le rouge l’eau chaude. Particulièrement simples à effectuer, les raccords ne nécessitent qu’un équipement limité, afin de réaliser le meilleur montage, il convient de couper le tube le plus nettement possible avant d’y fixer les écrous de serrage ainsi que la bague fournie et de serrer à l’aide de la clé adaptée pour procéder à l’opération.

Afin de faciliter les futurs travaux, il est aussi indispensable de bien veiller à placer les raccords dans un endroit accessible, permettant ainsi une intervention plus aisée, en cas de fuite, par exemple.

Quel poste à souder choisir pour apprendre à souder ?

Même si les tubes PER peuvent vous sortir de nombreuses galères, sans avoir à faire aucune soudure, il faut parfois se résoudre à se lancer dans la soudure. Il faut savoir une chose sur le poste à souder : le plus facile pour débuter, ce sont les postes à souder GYS et plus précisément les postes inverter qui corrigent et gomment les petits défauts qu’on peut faire lorsqu’on débute en soudure à l’arc. Le problème est que ce type d’appareil ne permet pas de souder le cuivre. Il faudra donc vous résoudre à souder avec un poste de type MIG. Il est inutile de taper «réaliser une soudure parfaite avec un poste à soudure de la marque MIG » sur Google, car vous n’apprendrez pas à souder de cette manière. De plus, MIG n’est pas une marque mais une façon de souder à l’aide d’un mélange de gaz inerte ou pas. C’est d’ailleurs pour cela que vous y trouverez souvent associé l’acronyme MIG/MAG. Sachez que vous aurez besoin d’un peu de temps pour maîtriser la soudure à l’arc. Aussi, il faudra vous entraîner pour réaliser une soudure parfaite, mais vous n’en aurez pas forcément besoin pour souder deux tubes de cuivre entre eux.