Souvent effectuée par un professionnel, la rénovation d’une façade se révèle cependant être accessible à tous, à condition de disposer d’un matériel adapté et de connaître quelques astuces, facilitant ainsi grandement les opérations à réaliser et permettant d’obtenir le meilleur résultat possible.

Afin de débuter les travaux de rénovation sur de bonnes bases, il convient, dans un premier temps, de procéder au nettoyage de l’ensemble de la façade, le déroulement de l’opération variant en fonction de la nature du revêtement traité, un crépi ou une peinture ne nécessitant alors qu’un lavage à l’eau, tandis que les façades en pierre ou en briques requiert un sablage, lui-même précédé d’un nettoyage, effectué au moyen d’un détergent antifongique.

Le sablage des façades en pierre ou en brique exige de s’équiper d’un matériel adapté, qu’il est, bien souvent, possible de louer, auprès d’entreprises spécialisées. Pouvant être fait à l’aide d’un compresseur ou d’un nettoyeur haute pression, l’appareil doit alors, dans le premier cas, présenter une puissance d’au moins 15 chevaux, alors que, pour le second, une pression minimale de 120 bars s’avère être satisfaisante, 150 bars pouvant être utiles pour le traitement de surfaces supérieures à 100 m².

Une fois l’ensemble du matériel réuni, il est alors temps de réaliser la dernière étape de l’opération de nettoyage, consistant à sabler l’intégralité des éléments devant faire l’objet d’une rénovation. Afin de garantir un maximum de sécurité, un équipement vestimentaire spécial doit être prévu, celui-ci devant notamment comprendre une combinaison, un casque et des lunettes.

Lorsque le support est parfaitement préparé, il convient alors d’entreprendre les opérations de rénovation nécessaires, les murs en pierre ou en briques requérant notamment la réfection de l’ensemble de leurs joints, le travail pouvant également être finalisé, après une semaine de séchage, par l’application d’un produit d’imperméabilisation.