Afin de redonner vie à un meuble, il est possible, par exemple, de le laquer. Ne requérant pas de grandes compétences, cette opération nécessite cependant, tout d’abord, de bien préparer le support avant d’y appliquer le produit choisi.

Le plus important dans ce travail est d’effectuer un nettoyage minutieux du meuble. Lessivé à l’eau chaude et rincé très soigneusement, celui-ci doit ensuite être poncé avec un papier à grain fin, avant d’être dépoussiérer à nouveau, à l’aide, pour le meilleur résultat possible, d’un aspirateur, permettant ainsi d’accéder à chaque interstice. Une heure après, lorsque la surface est bien sèche, la couche d’enduit à laquer peut être posée, au moyen d’un couteau spécialement prévu à cet effet.

Après un temps de séchage suffisant, vient ensuite le moment de passer la sous-couche acrylique blanche. Trois heures plus tard, lorsque tout est bien sec, la surface doit à nouveau être poncée, pour obtenir le résultat le plus lisse possible, puis débarrassée de toutes poussières.

La première couche de laque, légèrement diluée, peut enfin être appliquée grâce à un rouleau laqueur, sur les parties planes, et à un pinceau, dans les angles. Etiré au maximum, pour un rendu optimal, ce premier passage pourra être recouvert par un second, non dilué, cette fois-ci, une demi-journée à une journée plus tard, après qu’un abrasif fin a été à nouveau utilisé sur ce support, lui-même dépoussiéré une nouvelle fois. Toujours étirée le plus possible, la laque doit, pour finir, être lissée, du bas vers le haut, avec un spalter.

Quelques jours plus tard, le meuble, parfaitement sec, peut alors être réutilisé sans crainte de détériorer le travail réalisé.