S’il est particulièrement agréable, après une journée de travail ou en week-end, de pouvoir se détendre dans un jardin joliment aménagé, une telle réalisation demande un travail important et nécessite la connaissance de facteurs essentiels afin de savoir quelles plantes peuvent y être installées afin de garantir la réussite de cette entreprise.

Il s’agit tout d’abord d’apprendre à connaître son jardin. Étape essentielle, celle-ci requiert tout d’abord d’établir un plan topographique du terrain, sur lequel doivent être indiquées les différentes zones de celui-ci par rapport à la maison et les éléments déjà présents, tels qu’une allée, un escalier…

Ce dessin permet ensuite de laisser libre cours à son imagination et d’envisager plusieurs possibilités, en déterminant différents espaces désignés au repos, aux loisirs, à la baignade, ou encore à la culture de fruits ou de légumes.

Vient ensuite le choix des végétaux qui dépend alors de différents éléments tels que la région, l’orientation, la direction du vent ainsi que de la nature du sol. Nécessitant de mêler des végétaux persistants et caduques, pour varier les tailles et les couleurs, à chaque nouvelle saison, il convient aussi de tenir compte de l’environnement afin d’adapter au mieux ces nouvelles plantations.

Réalisés entre octobre et avril, ces travaux requièrent de réserver les végétaux à l’avance en jardinerie, puis de les surveiller de près, le moment venu, afin de leur offrir le meilleur entretien possible, en les arrosant et en les nourrissant, au moyen d’engrais, de manière régulière, et de garantir leur bon développement.