Que ce soit pour un simple besoin décoratif ou pour des contraintes liées à l’espace disponible ou à l’adaptation de la hauteur, la pose d’un WC suspendu requiert une attention toute particulière ; en effet, contrairement à leurs homologues traditionnels, dont le poids porte sur le sol, ceux-ci s’appuient totalement sur la cloison sur laquelle ils sont fixés, c’est pourquoi il convient, avant la réalisation de tels travaux, de bien vérifier la bonne santé de celle-ci.

Une fois l’emplacement déterminé, il convient alors de fixer la structure de soutien au mur existant, avant de faire disparaître celle-ci derrière une nouvelle cloison, réalisée en plaques de plâtre pour plus de commodité. Avant de fermer définitivement cette dernière, quelques opérations indispensables doivent cependant être effectuées, comme, par exemple, le raccordement de la future installation au réseau d’eaux usées, ainsi que la mise en place du dispositif de chasse d’eau.

Une fois ces opérations terminées, il convient alors de fixer la cuvette au support nouvellement installé à l’aide des vis prévues à cet effet, sans oublier, bien entendu, de raccorder celle-ci à la chasse d’eau, à l’aide d’un tuyau souple, pour compléter ainsi l’ensemble. Lorsque ces travaux ont été réalisés, la nouvelle cloison peut enfin être achevée, afin de dissimuler totalement le dispositif, garantissant ainsi le meilleur rendu possible. Afin de conserver la possibilité d’intervenir en cas de problème, il peut être aussi judicieux de réaliser, dans cette dernière, une trappe de visite, la présence de celle-ci permettant d’éviter certains désagréments en cas de pannes éventuelles.