Réparer un parquet en bois massif

Particulièrement prisé pour son esthétisme et le confort qu’il apporte, le parquet massif reste influencé par les conditions de température et d’humidité auxquelles il est exposé, pouvant provoquer un certain nombre de désagréments, comme la rupture d’une lame, qu’il convient alors de remplacer, afin de rendre à ce revêtement toutes les qualités qui lui sont généralement associées.

Il peut, tout d’abord, arriver que certaines lames de parquet se soulèvent, représentant ainsi un défaut dans l’esthétisme du revêtement, qui se révèle être, qui plus est, dangereux, du fait des chutes qui risquent d’en découler. Il convient alors, dans une telle situation, de fixer à nouveau celles-ci le plus rapidement possible, au moyen de vis, avant de reboucher le trou ainsi créé, à l’aide d’un mastic bi-composant, en prenant soin de choisir une couleur adaptée au support.

Il peut aussi se produire, durant son utilisation, que le parquet se détériore et qu’une lame vienne à se casser. Le remplacement de celle-ci nécessite alors, dans un premier temps, de percer un trou proche de la cassure, afin de permettre le passage d’une lame de scie sauteuse pour procéder à la découpe de la partie endommagée, en veillant à ne pas endommager l’une des lambourdes situées au dessous. Une fois l’élément défectueux retiré, la préparation de la nouvelle lame peut alors débuter par la découpe de celle-ci aux dimensions requises, puis par le rabotage en biseau de la languette et la suppression totale du bord inférieur de la rainure, permettant ainsi l’encastrement parfait de la pièce obtenue. Lorsque cette opération est terminée, la fixation doit être réalisée avec des vis dissimulées ensuite par du mastic.

Leave a Reply