Comment créer des massifs de fleurs ?

L’arrivée du printemps donne généralement envie, aux propriétaires d’une maison, d’embellir leur jardin, afin de pouvoir se détendre, tout l’été, dans cet environnement agréable, qu’ils auront eux-mêmes créé, à leur goût, en y installant des végétaux de toutes sortes, donnant ainsi de belles couleurs à leur espace favori.

Pour garantir de composer les plus beaux massifs, il convient tout d’abord de bien connaître chaque espèce de plantes puisqu’il est, en effet, possible de trouver des espèces annuelles et bisannuelles. Fleurissant tout l’été, les végétaux, appartenant à la première catégorie, représentés notamment par les coquelicots et les bégonias, doivent être semés au début du printemps ; tandis que ceux de la seconde sont installés durant l’été, pour passer l’hiver en terre et fleurir au printemps ou à l’été suivant, à l’image, par exemple, des pâquerettes et des pensées.

La sélection doit également être faite en fonction de la nature bulbeuse ou vivace de la plante. Les bulbes, plantés entre septembre et novembre, fleurissent alors au printemps comme les tulipes et les jacinthes, alors que les vivaces sont présentes pour plusieurs années, l’hiver leur faisant perdre leurs feuilles pour une repousse au printemps suivant, comme il est possible de le constater, entre autres, sur les primevères et les pivoines.

Pour une répartition harmonieuse, il est préférable de regrouper ces plantations dans un massif plutôt que de les disperser dans l’ensemble du jardin. Pour obtenir un résultat offrant une composition visuelle intéressante, il est conseillé d’harmoniser les couleurs en les faisant varier sur deux à trois tons seulement pour ne pas surcharger l’ensemble, en pensant également à répartir les floraisons selon le rendu souhaité à chaque période.

Leave a Reply