Afin de disposer de l’ensemble des outils nécessaires à la réalisation de divers travaux, il est nécessaire de se procurer un certain nombre de clés, adaptées par leur forme et leur taille aux différentes solutions de serrage rencontrées, ainsi qu’aux conditions dans lesquelles doivent avoir lieu les manipulations à réaliser. Dans le but de proposer une solution adaptée pour chaque situation, plusieurs formes de clés ont été élaborées.

Constituant la forme la plus connue, la clé plate se présente généralement sous la forme d’une clé munie, à ses deux extrémités, de deux fourches, de taille différente, permettant de serrer les vis à têtes hexagonales ou carrées.

Les clés à œil, reprenant la forme d’une clé plate, sont constituées, quant à elles, d’un anneau percé d’un hexagone, offrant une plus grande résistance, celles-ci sont aussi utilisées pour serrer les vis à têtes hexagonales. Il est aussi possible de trouver des clés mixtes, rassemblant, à l’une de leur extrémité, une clé plate, et à l’autre, une clé à œil, de même taille.

Afin d’apporter une plus grande souplesse dans leur utilisation, certaines clés offre aussi la possibilité de régler leur taille, c’est ainsi le cas de la clé anglaise, aussi appelée clé à molette, qui peut être utilisée de la même manière que les clés plates dont elle reprend la forme.

Outre la polyvalence, certaines clés répondent aussi à des contraintes techniques, certains montages nécessitant, en effet, aussi, le respect d’une force de serrage bien définie ; les clés dynamométriques, développées dans ce but, prennent alors la forme d’une clé à cliquet.