S’aventurer dans le rayon quincaillerie d’un magasin de bricolage peut très vite devenir, pour les non initiés, un véritable casse-tête, celui-ci regorgeant, en effet, de clous et vis en tous genres, tous adaptés à la réalisation d’une tâche particulière, et disponibles en différentes tailles. Il est ainsi possible de différencier pas moins de neuf variétés de clous, qu’il convient d’adapter en fonction du type de travaux à réaliser.

Forme la plus connue du grand public, le clou à tête plate reste le plus utilisé pour la réalisation d’assemblage de pièces de bois, les clous à tête d’homme, aussi appelés clous à finir, sont, eux aussi, employés pour réaliser certains assemblages de décoration et présentent la particularité de pouvoir être dissimulés dans le bois. Les clous à tête large, reprenant, pour leur part, la même forme, restent destinés à la réalisation de travaux de couverture et servent notamment à fixer les plaques d’ardoise, tandis que les clous cavaliers, prenant généralement la forme d’un U, peuvent être utilisés pour la fixation d’un fil, comme, par exemple, lors de la réalisation d’une clôture.

La fixation de certaines charges peut aussi être réalisée à l’aide de clous, pour ceci il peut s’avérer être nécessaire de recourir aux clous X, permettant alors de fixer des éléments de décoration tels que des cadres ou des tableaux, certains supports pouvant aussi requérir l’utilisation de clous plus spécifiques, c’est ainsi le cas notamment du béton ou encore du plâtre, dont les caractéristiques nécessitent des formes de clous adaptées. L’élément à fixer peut lui aussi contraindre au recours à des formes spécifiques de clous, à l’image des vitres et miroirs, pour lesquels il convient d’utiliser des clous de vitrier.

Enfin, une large variété de clous décoratifs a aussi été développée par les fabricants, permettant ainsi à tous d’adapter ceux-ci à leurs goûts.