Permettant d’améliorer la protection contre les tentatives d’effraction, l’installation d’une serrure multipoints, requiert un peu de travail, même si sa mise en place ne présente pas de caractère véritablement complexe.

Il convient donc, dans un premier temps, de dégonder la porte, pour la placer, en position horizontale, sur des tréteaux, simplifiant ainsi grandement la tâche, avant de procéder au démontage de l’ancien équipement, en ôtant la vis qui maintient le barillet, ainsi que les deux fixations de la serrure.

L’installation du nouvel appareillage peut alors débuter par le repérage des trous à réaliser, en veillant alors à ce que l’axe du carré soit situé à 1,05 mètre du sol. Une fois les mesures prises, le perçage de l’emplacement du canon peut être réalisé au moyen d’une scie cloche du diamètre adéquat. Présentée sur la porte, la têtière doit alors voir son contour dessiné au crayon, afin de connaître la portion à creuser sur une profondeur de trois millimètres et l’endroit des quatre nouveaux trous à percer.

Mise en place sans être fixée, la serrure peut alors faire l’objet de tous les réglages nécessaires avant que celle-ci ne soit définitivement vissée et que la tringlerie ne soit également posée, depuis le haut, en ajustant, au fur et à mesure, la longueur des tringles, à l’aide d’une scie à métaux.

Lorsque toutes ces étapes sont terminées, la porte peut être remise en place pour marquer l’emplacement des pênes sur le sol et sur l’huisserie, la fermeture de la serrure permettant d’ajuster la position de la gâche inférieure, avant de la bloquer, pour enfin pouvoir installer les deux derniers points.