Facilitant grandement les travaux, la ponceuse électrique peut servir pour de nombreuses surfaces et garantit un rendu impeccable tant sur les planchers que sur les meubles. A bande, vibrante, excentrique ou orbitale, chaque modèle est prévu pour une utilisation bien spécifique.

Ainsi, la ponceuse à bande, est plus souvent sollicitée pour les superficies importantes et notamment pour les planchers. Equipée d’un papier abrasif monté sur un moteur, un mouvement rotatif ponce le support sur lequel l’appareil est passé. S’agissant d’un outil assez lourd, celui-ci risque, s’il n’est pas maîtrisé, de causer des dégâts importants et de creuser le bois, raison pour laquelle il est préférable de le manier avec précaution. Des petits modèles, beaucoup plus légers et facilement maniables, peuvent aussi être utilisés pour les petites surfaces et les endroits difficiles d’accès.

Vient ensuite la ponceuse vibrante pour laquelle le papier abrasif tourne en décrivant une ellipse. Elle présente, par ailleurs, les mêmes caractéristiques que la ponceuse à bande, en restant plus maniable et tout aussi performante.

La ponceuse excentrique suit, quant à elle, un mouvement circulaire et, comme l’indique son nom, excentrique. Elle reste assez souple dans son utilisation et permet de travailler des formes courbes. Mêlant mode vibratoire et mode combiné, selon qu’une pression est exercée ou non sur elle, celle-ci offre une précision inégalée et est aussi adaptée pour le mobilier.

La dernière catégorie, réservée, bien souvent, aux professionnels, même s’il est possible d’en louer, est ici représentée par les ponceuses orbitales qui, dotées d’un tambour rotatif, servent essentiellement pour les planchers.