Objet décoratif, installé, le plus fréquemment, sur un toit, permettant de connaître la direction du vent, la girouette peut se révéler être un élément de décoration et d’information particulièrement utile. La pose de celle-ci est d’autant plus facile à réaliser, que celle-ci peut être réalisée aussi bien sur une cheminée, que sur une construction annexe à l’habitation, permettant alors, dans ce dernier cas, de prendre connaissance des indications fournies par celle-ci, sans sortir de chez soi. Afin de conserver toute l’efficacité de ce dispositif, il reste cependant préférable d’installer celui-ci à un minimum de trois mètres du sol, dans un endroit dégagé.

Afin de réaliser les travaux nécessaires à sa mise en place, il est alors nécessaire de se munir non seulement de la girouette elle-même, accompagnée de son mât, mais aussi d’une perceuse, d’un niveau à bulle et d’une cartouche de joint en silicone. Exigeant, dans la plupart des cas, de monter sur le toit de la construction sur laquelle la pose est effectuée, il est important également de prendre toutes les précautions requises lors de telles opérations.

Une fois que l’ensemble des conditions de sécurité sont réunies, l’installation en elle-même peut commencer par le perçage un trou d’une profondeur d’au moins 15 cm et d’un diamètre légèrement supérieur à celui du mât de la girouette, afin que celui-ci trouve sa place sans difficulté. Fixé, enfin, conformément aux instructions délivrées, tout en veillant à sa verticalité, grâce au niveau à bulle, le mât doit ensuite se voir appliquer un joint, à sa base, à l’endroit où il entre dans la toiture, afin d’éviter toute infiltration.