Quelles plantes grimpantes pour quels jardins ?

La végétation installée dans un jardin peut prendre différentes formes, les plantes grimpantes entrent ainsi dans les plus beaux décors et permettent notamment de dissimuler habilement un grillage, d’habiller un mur ou encore d’enjoliver une allée. Se développant différemment en fonction des variétés choisies, celles-ci doivent bénéficier d’un entretien minutieux pour croître correctement.

Sélectionnées en fonction d’un résultat précis attendu, les plantes doivent aussi convenir au support sur lequel elles vont être installées, un lierre ou une vigne couvrant, par exemple, parfaitement un mur, tandis que des clématites et des rosiers-lianes s’adaptent davantage sur un grillage ; les treillis, les arceaux et les claustras accueillant, pour leur part, tous types de végétaux.

Ligneuses comme la glycine, herbacées comme l’ipomée, certaines plantes grimpantes peuvent être cultivées pour leur parfum ou pour leurs fleurs, alors que d’autres le sont pour les fruits qu’elles produisent, à l’image du kiwi ou du célastre grimpant.

Elément important à prendre à compte, l’orientation géographique tient aussi une place essentielle dans le choix des produits, les hortensias rampants s’installant, de préférence, à la fraîcheur au nord, tandis que les actinidias apprécient d’être baignées par le soleil du sud.

Un arrosage régulier, additionné de fertilisants, reste, en outre, dans tous les cas, indispensable, quel que soit le végétal mis en place, de la même manière que la taille annuelle de celui-ci et le retrait des mauvaises herbes pouvant gêner sa pousse ; l’application d’un fongicide et d’un insecticide permettant aussi de prévenir tous risques de maladies et d’attaques extérieures.

Leave a Reply