Quelle énergie renouvelable utiliser ?

Ayant connu un développement extraordinaire, au cours de ces dix dernières années, les énergies renouvelables se trouvent désormais déclinées en six catégories bien distinctes, représentées par l’aérothermie, la géothermie, la biomasse et les énergies solaire, éolienne et hydraulique.

Ouvrant le droit de bénéficier d’aides fiscales relativement avantageuses, l’installation de ces dispositifs, permettant de recourir à ces nouvelles énergies, offre, en outre, l’opportunité de réaliser des économies au quotidien.

L’aérothermie, qui profite de la chaleur de l’extérieur pour produire de l’électricité, apparaît comme un système extrêmement performant en matière de chauffage dans la mesure où elle s’adapte à toutes les habitations, auxquelles elle permet de réaliser jusqu’à 70 % d’économie sur ce plan-là. La géothermie procure, quant à elle, à peu près les mêmes avantages, tant en termes de praticité d’installation que de réduction de coût.

La biomasse, désignant l’ensemble des énergies issues de la dégradation des matières organiques, donne également des possibilités intéressantes, par l’intermédiaire notamment des chaudières à granulés, très en vogue à l’heure actuelle, étant donné qu’elle garantit des économies également conséquentes.

Très utilisés aussi, les panneaux solaires, placés sur le toit ou sur la façade d’une habitation, produisent pour celle-ci non seulement du chauffage mais aussi de l’eau chaude. Permettant d’atteindre un rendement élevé, cette solution reste cependant assez cher à mettre en œuvre.

L’électricité peut aussi être produite par un élément naturel, représenté par le vent, au moyen d’une éolienne, ou encore par l’eau, grâce à une installation hydroélectrique, nécessitant, en revanche, de résider à proximité d’un cours d’eau.

Leave a Reply