Quelle alarme pour quelle piscine ?

D’installation facile, quel que soit le modèle choisi, une alarme de piscine permet de détecter la moindre immersion, et de prévenir ainsi tout risque de noyade, suite notamment à la chute inopinée d’une personne dans le bassin, garantissant donc un maximum de sécurité.
Déclinée en deux modèles, l’alarme de piscine peut présenter une sonde qui, plongée dans l’eau et reliée par infrarouge à un boîtier, permet de déclencher, dès lors que l’eau entre en mouvement, une alarme sonore, elle-même, placée à l’intérieur du logement, ou quatre bornes, réparties dans chaque coin du bassin, et indiquant, lorsque le faisceau infrarouge a été interrompu, que la zone définie a été franchie, au moyen d’un signal sonore, de la même manière que dans la configuration précédente.

Vendu en kits complets, sans qu’aucun réglage ne soit nécessaire, ce type de matériel ne requiert pas de compétences particulières pour être posé, mais il reste cependant préférable de respecter quelques règles importantes, telles que la fixation du boîtier, à plus de 3,50 mètres de la piscine, dans un endroit hors de portée des enfants, et notamment à plus de 1,60 mètre de haut.

Soumis à la nouvelle norme Afnor NF P90-307, ces dispositifs, faisant l’objet d’une réglementation stricte en termes de fonctionnement, s’intègrent, par ailleurs, très bien aux éléments qu’ils doivent équiper, ceux-ci ne gâchant, en aucun cas, l’esthétisme du bassin, ce qu’il est également essentiel de souligner ici, dans la mesure où la présence d’une piscine apporte une réelle plus-value au bien, tant par son effet visuel que par le confort ajouté.

Leave a Reply