Poser une serrure multipoints

août 9th, 2011

Permettant d’améliorer la protection contre les tentatives d’effraction, l’installation d’une serrure multipoints, requiert un peu de travail, même si sa mise en place ne présente pas de caractère véritablement complexe.

Il convient donc, dans un premier temps, de dégonder la porte, pour la placer, en position horizontale, sur des tréteaux, simplifiant ainsi grandement la tâche, avant de procéder au démontage de l’ancien équipement, en ôtant la vis qui maintient le barillet, ainsi que les deux fixations de la serrure.

L’installation du nouvel appareillage peut alors débuter par le repérage des trous à réaliser, en veillant alors à ce que l’axe du carré soit situé à 1,05 mètre du sol. Une fois les mesures prises, le perçage de l’emplacement du canon peut être réalisé au moyen d’une scie cloche du diamètre adéquat. Présentée sur la porte, la têtière doit alors voir son contour dessiné au crayon, afin de connaître la portion à creuser sur une profondeur de trois millimètres et l’endroit des quatre nouveaux trous à percer.

Mise en place sans être fixée, la serrure peut alors faire l’objet de tous les réglages nécessaires avant que celle-ci ne soit définitivement vissée et que la tringlerie ne soit également posée, depuis le haut, en ajustant, au fur et à mesure, la longueur des tringles, à l’aide d’une scie à métaux.

Lorsque toutes ces étapes sont terminées, la porte peut être remise en place pour marquer l’emplacement des pênes sur le sol et sur l’huisserie, la fermeture de la serrure permettant d’ajuster la position de la gâche inférieure, avant de la bloquer, pour enfin pouvoir installer les deux derniers points.

Augmenter la valeur d’un logement avec une piscine enterrée

août 5th, 2011

Prenant une place de plus en plus importante dans l’aménagement des abords d’une maison, la réalisation d’une piscine peut aujourd’hui être réalisée assez aisément, certaines techniques permettant même d’effectuer soi-même ce type d’aménagements, même si d’autres, plus élaborées, restent encore, du fait de leur relative complexité, réservées aux professionnels.

Afin de permettre, à tous, la mise en place d’une piscine, auprès de leur habitation, des modèles ont été spécialement conçus pour une mise en œuvre facile, à l’image, par exemple, de celles consistant à composer une cuve à l’aide de chevrons cylindriques en bois, qu’il convient ensuite de recouvrir de PVC, une alternative à cette solution étant l’utilisation de panneaux emboîtés. Particulièrement rapide à mettre en place et très pratiques également, les piscines en coque, aussi disponibles sur le marché, présentent l’inconvénient, pour leur installation, de nécessiter l’intervention d’un professionnel, malgré leur relative simplicité.

Plus traditionnelle, la piscine en béton reste l’une des solutions les plus fiables proposée actuellement. Equipant généralement les hôtels et les villas de luxe, celle-ci reste toutefois le domaine réservé des professionnels. Bien que la piscine en parpaings constitue une simplification de cette technique, celle-ci doit, elle aussi, être construite, de préférence, par des professionnels, sa réalisation requérant de bonnes connaissances en maçonnerie.

Si la piscine est aujourd’hui devenue un élément plus courant dans les habitations, son installation ayant été largement simplifiée par le développement de techniques toujours plus simples, il convient toutefois de souligner que la réalisation de ces travaux requiert une certaine expérience dans différents domaines, c’est pourquoi il reste, tout de même, recommandé de faire appel aux services d’un professionnel.

Poser un robinet autoperceur

juillet 30th, 2011

La pose d’un robinet autoperceur s’avère être un travail relativement facile et rapide à exécuter, apparaissant même comme la meilleure solution lorsqu’il s’agit, par exemple, de raccorder un lave-linge ou encore un lave-vaisselle, puisqu’il est possible de réaliser cette opération sans avoir forcément à couper l’eau.

Spécialement conçu pour venir s’ajouter sur une canalisation déjà existante, le robinet autoperceur a pour fonction de permettre le passage de l’eau, la pointe dont il est muni venant percer le tuyau. Positionné à une distance raisonnable de l’appareil qu’il doit alimenter, il doit cependant rester accessible pour pouvoir être atteint rapidement en cas de problème. Installé de préférence à proximité d’un collier de fixation, afin d’éviter que le tuyau ne subisse trop de vibrations, sa mise en place ne nécessite pas obligatoirement de couper l’eau, même si cette opération reste, malgré tout, conseillée.

Une fois l’endroit choisi, le robinet autoperceur peut finalement être mis en place en passant, dans un premier temps, la bride de serrage derrière la tuyauterie, avant de poser le joint dessus et de le visser au second élément, pour enfin insérer la pointe, filetée à sa base, dans cette bride de serrage et la visser pour percer le tuyau, en terminant par bien serrer le contre-écrou au moyen d’une clé à molette.

Lorsque toutes ces opérations ont été effectuées, il ne reste alors plus qu’à raccorder un tuyau souple, le plus court possible, au robinet autoperceur, pour installer l’appareil prévu, lave-linge ou lave-vaisselle notamment, et enfin tester la bonne marche de ce système.

Installer une plomberie sans soudure

juillet 17th, 2011

Réaliser facilement ses travaux de plomberie grâce aux tubes PER

Si, autrefois, la mise en place d’une installation d’eau devait impérativement être réalisée en tubes de cuivre, nécessitant un équipement conséquent et une certaine expérience, l’évolution des matériaux de construction et la mise au point de tubes en polyéthylène réticulé, aussi appelés tubes PER, permet désormais d’effectuer les travaux nécessaires à la mise en place d’un réseau d’eau complet sans procéder à la moindre soudure.

Présentant un grand nombre de qualités, les tubes PER offrent l’avantage d’être flexibles et de ne pas retenir le calcaire. Disponibles en grande longueur, ceux-ci permettent d’éviter au maximum les raccords et donnent l’opportunité de pouvoir réaliser une installation d’eau de manière particulièrement simple. Afin de garantir la pérennité de la construction, il convient toutefois de protéger celle-ci des rayons UV, les tubes PER étant sensibles à ces rayonnements, les sections exposées au soleil devant alors être protégées par une gaine.

Proposés en plusieurs coloris, il est préférable, pour une plus grande commodité et pour éviter les complications, en cas d’intervention ultérieure, de respecter le code couleur, le bleu désignant l’eau froide et le rouge l’eau chaude. Particulièrement simples à effectuer, les raccords ne nécessitent qu’un équipement limité, afin de réaliser le meilleur montage, il convient de couper le tube le plus nettement possible avant d’y fixer les écrous de serrage ainsi que la bague fournie et de serrer à l’aide de la clé adaptée pour procéder à l’opération.

Afin de faciliter les futurs travaux, il est aussi indispensable de bien veiller à placer les raccords dans un endroit accessible, permettant ainsi une intervention plus aisée, en cas de fuite, par exemple.

Comment bien poser une charnière ?

juillet 14th, 2011

Lors de la réalisation des différents travaux nécessaires à l’entretien d’une maison, il peut s’avérer être utile de savoir poser une charnière. Bien que restant à la portée de tous, une telle opération est assez délicate à effectuer, dans la mesure où celle-ci requiert une grande minutie, afin d’obtenir le meilleur résultat possible, sans endommager la porte.

Il convient ainsi, dans un premier temps, de veiller à bien sélectionner le type de charnière correspondant parmi la grande diversité des modèles proposés par les fabricants, chacun se révélant être adapté à une utilisation spécifique.

Une fois cette première étape franchie, il est alors temps, pour faciliter l’ensemble des opérations, de réunir un certain nombre d’outils nécessaires à la réalisation de la pose en elle-même, représenté par un mètre, une équerre, un ciseau à bois, un maillet, une perceuse et un tournevis.

Le repérage du futur emplacement des charnières peut ensuite être fait, après le calage de la porte, au centre de son encadrement, pour effectuer les marquages les plus précis possibles, à l’aide d’un crayon indiquant ainsi les zones à entailler. Lorsque la porte est équipée de la charnière, la même procédure doit être suivie pour l’encadrement.

Le réglage peut enfin être réalisé, à l’aide d’un tournevis, les autres fixations présentes permettant simplement de bloquer le montage dans la meilleure position, garantissant ainsi un ajustement idéal. Un entretien régulier, tel que le graissage, relativement important, assure ensuite la durabilité de la charnière, en limitant efficacement l’usure.

Inventaire des dispositifs de sécurité obligatoire pour une piscine

juillet 11th, 2011

Malgré toute la vigilance que l’on peut apporter à la sécurité d’une piscine, un accident peut toujours se produire, c’est pourquoi, depuis janvier 2003, un certain nombre de dispositifs sont devenus obligatoires, pour l’ensemble des installations enterrées ou semi-enterrées, un manquement à ces dispositions pouvant entraîner de lourdes sanctions pénales.

Ainsi, lors de l’utilisation d’une piscine, il convient, tout d’abord, de garder un certain nombre de règles à l’esprit. Les enfants ne doivent, par exemple, pas être autorisés à se baigner sans la surveillance d’un adulte. Une fois cette activité terminée, il peut s’avérer être utile de ranger tout objet flottant, dans la mesure où ceux-ci peuvent inciter un enfant à retourner dans le bassin. Les dispositifs hors-sol se révèlent être plus facile à sécuriser, ceux-ci donnant généralement la possibilité de retirer le moyen d’y accéder, que ce soit un escalier ou une échelle. Enfin, la présence d’un certain nombre d’équipements reste aussi conseillée au bord de la piscine, il est ainsi recommandé de s’équiper d’une perche, d’une bouée ainsi que d’un téléphone facilement accessible comportant l’ensemble des numéros d’urgence.
Rendus obligatoires, par le législateur, depuis janvier 2003, de nombreux dispositifs permettent aujourd’hui d’améliorer la sécurité d’une piscine, il est, en effet, par exemple, possible de procéder à la pose d’une alarme, permettant d’être informé de l’approche d’une personne ou d’une chute dans le bassin. Une barrière peut également être installée empêchant ainsi les enfants d’accéder à cette installation ; afin de garantir la meilleure efficacité, celle-ci doit être pourvue d’un portillon, avec retour automatique, et présenter une hauteur minimum de 1,10 mètre.

Contribuant autant à la sécurité qu’à l’entretien de la piscine, une couverture peut aussi être mise en place. Prenant la forme d’une bâches diverses, automatique ou non, celles-ci apportent une certaine sécurité, tout en garantissant la protection de l’eau contenue dans la piscine.