L’installation d’un spot encastrable

La pose d’un spot encastrable peut s’avérer être difficile, raison pour laquelle il convient de bien s’organiser avant d’entreprendre ce genre de travaux ; cette installation ne pouvant, toutefois, être réalisée qu’avec des faux-plafonds.

Le transformateur doit, quant à lui, être installé à plus de dix centimètres et à moins de trois mètres du spot et un espace, d’au moins quinze centimètres, doit aussi être prévu entre le spot et les autres matériaux, tels que les isolants ou les planchers, afin d’éviter tout risque de surchauffe.

Une fois l’emplacement choisi, il est alors nécessaire de tracer celui-ci, à l’aide d’un crayon, avant de se munir d’une scie cloche pour effectuer le perçage.

Lorsque le trou est fait, le moment est venu de raccorder le transformateur à l’alimentation générale en les fixant dans le domino, en ayant pris soin auparavant de couper l’électricité et de réaliser cette opération au moyen d’un tournevis isolé.

Quand le transformateur est installé dans le faux-plafond, le câble doit alors être connecté à deux conducteurs sur la borne de sortie de celui-ci, le spot pendant à travers l’ouverture réalisée.

L’installation de la douille doit ensuite être faite en raccordant les fils de celle-ci à la borne de sortie du transformateur grâce à la barre de connexion.

Dès lors que ces différentes étapes ont été accomplies, le spot peut être inséré dans le trou à l’aide du système de clips prévu à cet effet et l’ampoule installée dans l’anneau servant à son maintien pour pouvoir enfin remettre l’électricité et vérifier ainsi le bon fonctionnement.

Leave a Reply