Installer des fausses poutres en polyuréthane

Que ce soit pour un besoin décoratif ou technique, la pose de poutres en polyuréthane présente un certain nombre d’avantages ; apportant, non seulement, un élément décoratif à la pièce, leur présence offre aussi la possibilité de masquer les câbles et les tuyaux nécessaires à la réalisation de certains réseaux au sein d’une habitation. Particulièrement simples à mettre en place, ces objets nécessitent cependant, lors de leur installation, de prendre un certain nombre de précautions pour obtenir un résultat satisfaisant.

Afin de garantir une bonne fixation au plafond, il convient, avant toute autre réalisation, de procéder au nettoyage de celui-ci ; effectuée, dans un premier temps, à l’aide d’un plumeau et terminée par un lessivage avec un produit d’entretien de type Saint-Marc, cette opération garantit ainsi la meilleure approche possible. Une fois cette tâche accomplie, il est alors important de déterminer précisément l’emplacement de chaque poutre, en veillant notamment à reporter un écart régulier entre celles-ci.

Lorsque tous les repérages ont été réalisés, la coupe des poutres peut débuter, permettant ainsi d’adapter leur longueur à leur futur emplacement, qu’il est indispensable de mesurer avec soin, afin d’obtenir le meilleur ajustage. Découpés, les éléments peuvent enfin être enduits de la colle polyuréthane, prévue à cet effet, et positionnés à leur emplacement définitif. Afin d’assurer le collage, chaque poutre doit, à ce moment-là, être pressée fortement contre le plafond, tout en respectant les consignes fournies par le fabricant.

Quand tous les éléments ont été installés, leur jonction avec le support peut être réalisée au moyen d’un mastic au silicone, permettant ainsi de boucher l’interstice encore visible et d’apporter une finition parfaite à la réalisation.

Leave a Reply