Archive for the ‘Economies d’energie’ Category

Isoler les murs et le sol d’une habitation ?

dimanche, mars 27th, 2011

L’isolation des murs et du sol permet de réaliser des économies d’énergie importantes, sans pour autant avoir à dépenser trop d’argent, dans la mesure où cette tâche ne requiert qu’un nombre d’outils restreints et peut être effectuée sans nécessiter de compétences particulières.

Ainsi, après avoir rassemblé l’ensemble des instruments, tels qu’un mètre, un cutter, une scie, un marteau et une perceuse, et les matériaux, représentés ici par des plaques de laine de verre, de coton, de lin, de chanvre ou de mouton, la pose peut commencer.

Rendant la vérification de l’état des murs et du sol indispensable, la mise en œuvre du projet ne peut, en effet, débuter qu’après que ceux-ci ont été réparés pour accueillir la nouvelle isolation, dans les meilleures conditions possibles et ainsi garantir la plus grande efficacité.

L’installation du matériau choisi peut enfin commencer par la prise des mesures puis par la découpe des plaques aux dimensions ainsi repérées, avant que celles-ci ne soient fixées aux endroits prévus, par des plots de colle, répartis directement sur l’ensemble de la surface à isoler, ou par des agrafes, placées sur tout le pourtour de chacun des morceaux, eux-mêmes, insérés dans une structure spécialement aménagée pour les recevoir.

Dissimulées ensuite derrière une cloison ou sous un plancher, ces plaques permettent ainsi au logement d’offrir un plus grand confort à ses occupants, celles-ci pouvant également être utilisées dans les combles afin d’améliorer encore davantage les performances du chauffage, en limitant les pertes au maximum.

Aménager les combles

jeudi, mars 24th, 2011

Améliorer les performances énergétiques d’une habitation, en aménageant les combles, s’avère être une solution tout à fait pertinente, nécessitant cependant une bonne dose de travail, même si cette tâche ne requiert pas de compétences particulières.

Avant d’entreprendre la mise en œuvre de ce projet, il convient tout d’abord de réunir l’ensemble de l’outillage indispensable à la pose d’une bonne isolation, se composant alors d’un mètre, d’une scie égoïne, d’un cutter, d’une perceuse, d’une agrafeuse ainsi que d’un marteau, et de choisir également le matériau à utiliser, parmi les nombreuses solutions proposées, comprenant notamment des panneaux de laine de verre, de lin, de chanvre, de coton ou bien encore de moutons.

Lorsque ces différents éléments ont été rassemblés, l’installation peut alors commencer par la découpe aux dimensions adéquates du revêtement prévu, puis par l’agrafage, sur les chevrons, des morceaux ainsi obtenus, un espace pouvant être laissé entrer la toiture et le panneau isolant, garantissant ainsi une meilleure circulation de l’air.

Afin d’améliorer l’aspect esthétique de ce nouvel équipement, il est alors possible, pour le dissimuler, de poser du lambris qui, une fois verni ou peint, offre alors la meilleure finition possible, rendant même les combles encore plus chaleureux qu’ils ne le sont déjà, pour les aménager, pourquoi pas, en chambres supplémentaires ou en salle de jeux, pour un confort toujours plus grand de son logement.

Permettant de réaliser des économies d’énergie substantielles, à l’heure où le respect de l’environnement prend une place grandissante dans les préoccupations de chacun et où les dépenses liées au chauffage ne cessent de croître, l’isolation des combles apparaît comme un premier pas dans l’amélioration de chacun de ces deux domaines.

L’éolienne apparaît comme une solution idéale

mercredi, mars 16th, 2011

Devenue aujourd’hui l’une des principales alternatives proposées face à la diminution des ressources naturelles, la production éolienne d’électricité se développe à travers le monde, permettant à tous de bénéficier à la fois d’une source d’énergie propre et renouvelable mais aussi de nouvelles opportunités d’investissement. En effet, si les grands projets industriels restent les plus répandus, il est aussi possible de disposer chez soi d’une éolienne, afin de produire l’électricité de son logement.

Parmi les nombreux avantages de ces équipements individuels de production d’énergie éolienne, la réduction de la facture d’électricité revêt un intérêt tout particulier, notamment dans cette période de crise où le budget des Français consacré au chauffage ne cesse d’augmenter. Permettant généralement d’assurer la consommation d’un foyer de quatre personnes, ces solutions offrent aussi la possibilité d’obtenir certaines réductions fiscales relativement intéressantes avec, en outre, l’opportunité offerte, depuis juillet 2005, pour les Zones de Développement de l’Éolien, de voir obligatoirement rachetée, par l’opérateur historique, l’ensemble de l’énergie excédentaire produite, garantissant ainsi un amortissement encore meilleur de l’installation.

Afin de promouvoir cette nouvelle source d’énergie, un certain nombre de dispositifs ont été prévus, allégeant ainsi notablement le coût lié à l’installation d’une éolienne, qui peut se révéler être particulièrement élevé, pouvant varier de 10 000 € à 90 000 €. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie propose ainsi, par exemple, une aide permettant de bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à la moitié du prix de la mise en place d’une éolienne individuelle, ce soutien pouvant être complété par d’autres, au niveau départemental et régional, rendant la démarche beaucoup plus facile, même si celle-ci doit, tout de même, être sérieusement étudiée, la rentabilité ne devenant effective, selon l’ADEME, qu’après un minimum de dix ans.

Quelques astuces pour économiser de l’énergie

mercredi, mars 16th, 2011

A l’heure actuelle, il est tout à fait possible de se chauffer en dépensant moins, grâce à quelques astuces nécessitant cependant parfois quelques travaux d’installation mais permettant de réaliser, au final, de réelles économies d’énergie, contribuant ainsi à un meilleur respect de l’environnement, tout en apportant, dans le même temps, un petit souffle au budget, de plus en plus serré, des ménages.

Optimiser les performances énergétiques d’une habitation par le choix d’un chauffage adapté, et notamment par une installation fonctionnant grâce aux énergies renouvelables semble, en effet, aujourd’hui extrêmement judicieux, dans la mesure où ce type d’installations permettent d’obtenir des aides fiscales, rendant la mise en place de panneaux solaires ou bien encore de pompes à chaleur, beaucoup moins onéreuse.

De simples gestes quotidiens peuvent aussi, tout simplement, réduire encore davantage les consommations d’énergie. Ainsi, le fait de fermer les volets et de tirer les rideaux pendant la nuit permet, par exemple, de conserver un maximum de chaleur à l’intérieur. L’aération doit également être maîtrisée, et ne pas excéder cinq à dix minutes par jour, une fenêtre entrouverte, toute une journée, entraînant des dépenses relativement importantes.

La présence d’un poêle à bois ou d’une cheminée apparaît aussi comme une opportunité intéressante et doit absolument être mise à profit, une bonne organisation rendant même ces dispositifs particulièrement agréables à utiliser.

La qualité de l’isolation du bâtiment constitue également un enjeu important dans ce domaine, de la même manière que le bon état des différentes ouvertures qui doivent absolument, tant pour les portes que pour les fenêtres, être équipés de joints assurant la meilleure étanchéité possible.

Les bons gestes pour économiser l’énergie

mardi, mars 8th, 2011

Devenues aujourd’hui l’un des principaux sujets de préoccupation des Français, les économies d’énergie représentent un enjeu majeur non seulement pour les personnes concernées par la protection de l’environnement mais aussi, en cette période de crise, pour l’ensemble des foyers qui voient leur budget grandement entamé par ce poste de dépenses particulièrement important, dont l’ampleur ne cesse d’augmenter.

Quelques dispositions simples peuvent cependant être prises pour diminuer les consommations d’énergie, un grand nombre d’entre elles concernant, en effet, l’habitation. Il est ainsi, par exemple, conseillé d’utiliser au maximum la lumière naturelle, l’éclairage supplémentaire pouvant être apporté par des ampoules fluocompactes, dont la durée de vie supérieure aux ampoules à incandescence offre un meilleur rendement énergétique. Le chauffage, extrêmement coûteux également, reste aussi un poste de dépenses particulièrement important pour l’ensemble des foyers, raison pour laquelle il est important de souligner qu’une température de 19°, dans les pièces à vivre, et de 16°, dans les autres, reste indiquée, une baisse de 1° pouvant représenter jusqu’à 7 % d’économies d’énergie.

Au sein de la maison, la cuisine est, sans doute, aussi l’une des pièces les plus consommatrices, c’est pourquoi il convient d’y prêter une attention toute particulière, en procédant notamment au dégivrage régulier des réfrigérateurs et des congélateurs, un encombrement trop important augmentant d’autant les dépenses. Les appareils de cuisson alourdissent, eux aussi, considérablement la facture, et nécessitent donc de voir leur utilisation adaptée, en couvrant, dès que cela est possible les casseroles, cette mesure permettant de réduire la note jusqu’à 75 % d’énergie.

Le comportement de chacun ayant une grande influence, une douche doit, le plus souvent, être préférée à un bain, et la marche à pied ou le vélo à la voiture ; les personnes souhaitant réaliser de plus grandes économies d’énergie pouvant, quant à elles, s’orienter vers un équipement électroménager moins consommateur, appartenant à la classe A.