Bien préparer le bois avant de le vernir

Le bois reste, encore aujourd’hui, l’un des matériaux de construction les plus utilisés. Offrant un certain nombre d’avantages, celui-ci nécessite toutefois quelques précautions pour garantir sa longévité, l’exposition aux intempéries restant particulièrement nocive pour lui ; c’est pourquoi un certain nombre de techniques existent désormais pour assurer la protection de celui-ci, comprenant notamment la peinture, le vernissage ou le cirage. Afin de garantir la meilleure finition possible, il convient alors de porter une attention toute particulière à la préparation du support, celle-ci déterminant, en effet, la qualité du travail final fourni.

Quel que soit le moyen de protection utilisé, il est donc, dans un premier temps, tout à fait recommandé d’apporter au bois une première protection contre les champignons et les insectes, une fois cette première étape franchie, le bois peut alors être préparé de la manière la plus adaptée à la finition voulue ; un certain nombre d’outils étant alors nécessaires pour la réalisation de ces différentes opérations, tels qu’une cale à poncer, un grattoir ou bien encore un décapeur thermique. Afin d’obtenir le meilleur résultat possible, le support peut alors n’avoir besoin que d’un simple nettoyage, à l’aide de produits ménagers de type Saint-Marc, ou, à l’inverse, d’un décapage complet, au moyen, cette fois-ci, de substances et d’appareils adaptés à ce genre de travaux.

Dans le but d’obtenir le meilleur résultat possible, il reste conseillé, quel que soit le traitement apporté et l’état du bois, de procéder à un ponçage léger avant toute opération, celui-ci permettant de garantir la bonne qualité du support et de mettre en valeur le nouveau revêtement.

Leave a Reply